Imprimer (nouvelle fenêtre)

Histoire & patrimoine


Le site de Bougligny est occupé dès la préhistoire, de siècles en siècles, il est passé entre les mains de plusieurs seigneuries et de famille.

Eglise


D'abondantes découvertes faites en surface, attestent de l'occupation de Bougligny dés la préhistoire.

Un polissoir est encore visible « à la mai », lieu-dit du village. Un cimetière mérovingien est également trouvé « à la roche aux fées » et une cave, sans doute une cache, est découverte non loin du grand chemin de Paris à Lyon mais sa datation est inconnue.

Bougligny est cité dans un acte du XIIème siècle, qui est signé par Hugues, seigneur de Bougligny. La ville ne figure pas dans les bourgs dépendant de la châtellenie de Château-Landon avant le rattachement de la Champagne au domaine royal en 1285.

Comme toute la région, Bougligny est touché par la guerre de Cent Ans et la Jacquerie de 1358.

Au XVe siècle, la terre passe au seigneur de Fay et de Bagneaux, Étienne Barton, puis elle échoit au XVIIe siècle à la famille de Rogres, qui la revend en 1761 à la famille de Rougé. En 1775, la duchesse d'Elbeuf, née Catherine de Rougé, donne ses seigneuries à un enfant, son parent, Pierre-Olivier de Rougé. Bougligny dépend du bailliage de Sens, dont il est distrait en 1638, lorsque le roi crée un tribunal pour les affaires ordinaires à Montargis. En 1789, il appartient à l'élection de Nemours, de la généralité de Paris.

Situé sur une route de grand passage, menant de Paris à Lyon, Bougligny possède un relais de poste important jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

Plus tard, la commune bénéficie, au hameau de Quenonville, d'un poste de télégraphe posé sur la ligne de Lyon.

Au XXe siècle, le hameau de Corbeval accueille Pierre Fresnay, et Yvonne Printemps, qui chante Valses de Vienne chez les malades alités du bourg.

Une maison d'enfants, pouvant accueillir une vingtaine de pensionnaires, est installée de 1950 à 1980 dans le château.

L'activité économique de Bougligny reste essentiellement agricole.

Monument historique

Eglise Notre Dame de la Nativité de la Sainte Vierge

Ce monument qui est inscrit aux Monuments Historiques par arrêté du 18 mars 1926, appartient à la commune de Bougligny. Il est affecté au Diocèse de Meaux.